TwitterFacebookLinkedinYoutube

Salle de presse articles

TRADER 2019 Year In Review

A milestone year for autoTRADER.ca!

Every year we aim to drive even more quality traffic and engagement to your listings. Throughout 2019 we made significant investments and launched tools to help you do just that. Thanks to your continued support we eclipsed past milestones, persevered as the leading automotive marketplace in Canada, all while focusing our efforts on being your best and most valued partner.

Motoinsight reçoit un investissement stratégique pour alimenter sa croissance

Cet investissement lui permettra d’étendre sa portée et d’accélérer le développement de nouveaux produits

 

TORONTO, 8 janvier 2020 — Motoinsight, fournisseur de premier plan de solutions de vente au détail numérique pour le secteur de l’automobile, a annoncé aujourd’hui l’obtention d’un investissement stratégique de Société TRADER, une société de portefeuille de la société d’investissement privé Thoma Bravo, LLC.

« Le secteur de la vente au détail d’automobiles évolue rapidement en raison des exigences changeantes des clients et nous sommes heureux de fournir aux constructeurs automobiles et aux concessionnaires des solutions novatrices pour répondre à ce changement, a dit Andrew Tai, chef de la direction et cofondateur de Motoinsight. Cet investissement nous permettra d’accélérer nos projets de croissance, de poursuivre le développement de produits et de mieux servir nos clients. »

Le produit emblématique de Motoinsight, sa plateforme de vente au détail numérique MotoCommerceMC, est à l’heure actuelle la seule solution proposant aux consommateurs une expérience d’achat de voiture transparente qui va au-delà des expériences en ligne et chez le concessionnaire et qui se déroule à la fois sur les sites Web des concessionnaires et des fabricants. Cette expérience d’achat transparente sera bientôt améliorée par la possibilité de se connecter aux vastes marchés grand public de Société TRADER.

« Tout comme Société TRADER, Motoinsight est aux premières lignes de la transformation numérique en cours dans le secteur de l’automobile, forte de ses antécédents d’innovation et de solides relations avec les constructeurs automobiles et les concessionnaires », a dit Sebastian Baldwin, président et chef de la direction de Société TRADER.

 

À propos de Motoinsight
Motoinsight s’associe aux constructeurs automobiles et aux concessionnaires dans le but de redéfinir la vente au détail d’automobiles. Le produit emblématique de Motoinsight, sa plateforme de vente au détail numérique MotoCommerceMC, permet des expériences d’achat de voitures révolutionnaires par l’entremise du commerce électronique et de canaux multiples. Motoinsight exploite aussi, comme propriétaire et partenaire, un éventail de sites Web de recherche et d’achat d’automobiles, dont ceux de Consumer Reports, Globe Drive, Black Book, Unhaggle et d’autres. Les solutions de Motoinsight sont utilisées par la quasi-totalité des constructeurs automobiles, plus d’un millier de concessionnaires franchisés et les plus importants prêteurs et assureurs. La société a des clients aux États-Unis, au Canada et en Australie. Pour en savoir plus, visitez le site www.motoinsight.com.

 

À propos de Société TRADER
Société TRADER est le plus grand partenaire de marketing numérique des constructeurs et détaillants d’automobiles du Canada. Avec plus de 17 millions de visites par mois et au-delà de cinq millions de téléchargements de son application mobile, la place d’affaires pour l’automobile de Société TRADER – autoHEBDO.net – est l’endroit de confiance pour l’achat et la vente de voitures au Canada. L’entreprise permet aux fabricants et aux détaillants d’accéder à un vaste auditoire d’acheteurs de voitures neuves et d’occasion, à de la publicité numérique de premier plan, à des solutions en matière de sites Web et de logiciels, ainsi qu’à de précieuses données. Pour en savoir plus, visitez le site go.trader.ca/fr.

 

À propos de Thoma Bravo, LLC
Société d’investissement privé chef de file, Thoma Bravo se consacre aux secteurs des logiciels et des services axés sur la technologie. Grâce à une série de fonds représentant des engagements de capitaux de l’ordre de plus de 35 milliards de dollars, Thoma Bravo collabore avec l’équipe de direction d’une entreprise pour mettre en place des pratiques d’exploitation exemplaires, investir dans des initiatives de croissance et faire des acquisitions relutives destinées à hausser le produit financier et les revenus d’une entreprise dans l’objectif d’accroître sa valeur. Au nombre des sociétés passées et présentes représentées par Thoma Bravo, il y a des chefs de file sectoriels comme ABC Financial, Blue Coast Systems, Deltek, Digital Insight, Frontline Education, Global Healthcare Exchange, Hyland Software, Imprivata, iPipeline, PowerPlan, Qlik, Riverbed, SailPoint, SolarWinds, Sparta Systems, TravelClick et Veracode. Thoma Bravo a des bureaux à San Francisco et à Chicago. Pour en savoir plus, visitez le site www.thomabravo.com.

 

-30-

vAuto Founder Dale Pollak Introduces Provision ProfitTime to Canadian Market

dale pollak on stage in front of dealers

It’s not too often that someone sells you a product that helps you succeed and then tells you that they’ve created a new strategy that’s even better. But that’s exactly what vAuto founder and pioneer behind the Velocity Method of Management, Dale Pollak, has succeeded in doing with dealers across North America.

TRADER Corporation, in partnership with vAuto, held a complimentary event at the Twenty7 Automobile Club on October 10, 2019. Dealers and OEM’s from the GTA gathered for the afternoon to hear about The New Realities of Today’s Used Car Business and Methods To Combat Margin Compression. The event was live streamed across the country so that dealers could tune in to hear about Dale’s newest philosophy.

At the event Dale unveiled Provision ProfitTime, a new method and metric to used car inventory management that uses investment minded management. He began with a look into US industry trends. In the first six months of 2019, 50% of US dealers had a net loss and 50% of dealers had net positive trending down year over year. Dale pointed out that unfortunately the Canadian market is trending in the same direction.

“I’m convincing every dealer that will listen to manage investments.”

Dale gave the audience a walkthrough of how him and his team discovered Provision ProfitTime and the new math to used car business. ProfitTime shifts a dealer’s perception from calendar days to profit potential. He stated that the calendar holds an assumption, more than 50% of the time the amount of calendar days we hold a vehicle is not the amount of profit potential.

“More than half of your vehicles are bruised bananas. They don’t get better with time; they get worse with time.”

ProfitTime balances the equation by assigning vehicles with a precious metal designation – Bronze, Silver, Gold or Platinum – to identify its profit potential and score vehicles as investments. Based on the metal rating dealers will know whether to price the vehicle to sell or if they can wait a little longer for the right buyer and best ROI (return on investment). Dale related this method to bananas and the rate that they bruise, which really resonated with the audience. With ProfitTime, dealers can expect an increase in volume and turn for maximum total gross in order to cover expenses and create net profit.

“If you can’t stop paying attention to the calendar then there’s no chance.”

While Dale does see dealers greatly improving on the ProfitTime method in the US, he understands that it can’t be for everyone. It takes the right mindset to be able to use the methodology behind the product and even more so, the transition from inventory management to investment management isn’t an easy one. Before concluding he shared with the group that if they choose to use ProfitTime it’s important that they stay in connection with Dale, for added guidance and to maximize their ROI.

Dealers in attendance said that the event and Dale’s presentation was eye opening, honest and informative. Dale showcased his passion for the new solution and dedication for dealers to succeed with their sales. This was appreciated among the crowd as they requested for Dale to come back to Canada and share his insights as much as possible.

For more information on Provision ProfitTime and to apply click here.

Du cyberespace à une visite dans votre cour: le chemin sinueux de l’attribution

Originalement publié sur Auto Remarketing Canada

par Ian MacDonald

Les efforts déployés pour tenter de mesurer la portée et l’efficacité du marketing automobile en ligne peuvent, en fonction de l’angle d’analyse adoptée, mener à certaines frustrations. La plupart des commerçants comprennent intuitivement qu’ils ne peuvent plus se passer du marketing numérique, car de nos jours, le parcours d’achat de 83% des acheteurs de véhicules passe par Internet. Toutefois, au moment de choisir où investir son temps et son argent de façon à obtenir le meilleur rendement, on est inévitablement confronté à de l’information contradictoire.

Afin de découvrir les véritables facteurs qui permettent de faire le lien entre le comportement en ligne des consommateurs et de véritables ventes, autoHEBDO.net a commandé à l’été 2019 une étude, réalisée par Dig Insights, afin de trouver ce qui motive les consommateurs à visiter un commerçant, et de quantifier l’importance des différents outils et diverses plates-formes de marketing numérique tout au long du parcours d’achat automobile.

Pour réaliser cette étude, la compagnie de sondage a interrogé directement sur le terrain presque 500 visiteurs chez 30 commerçants partout au Canada. Nous nous sommes principalement concentrés sur les consommateurs qui possédaient une forte intention d’achat de véhicule neuf ou d’occasion. Pour preuve de leur forte intention d’achat, le quart de tous les répondants ont effectivement acheté un véhicule lors de cette même visite chez les commerçants, ce qui donne de la crédibilité à leurs réponses au sondage.

L’étude a permis de dégager des conclusions intéressantes, notamment:

• Les consommateurs qui n’achètent pas de véhicule le jour même expriment souvent leur intention de bientôt consulter une place d’affaires en ligne. Les places d’affaires en ligne constituent une source d’information très importante dans le processus de recherche du consommateur: elles sont utilisées comme outils de recherche sur les modèles offerts et pour comparer les prix.
• Avant de visiter un commerçant, les consommateurs ont généralement déjà effectué pas mal de recherches en ligne. En effet: dans 40 % des cas, ils ont consacré plus d’un mois à faire des recherches en ligne avant de mettre les pieds chez un commerçant.

Bien que les systèmes d’attribution s’améliorent et permettent d’établir des liens de plus en plus directs entre le marketing en ligne, les interactions hors ligne et les ventes, il existe encore une certaine part d’inconnues qui empêche les commerçants d’établir une solide corrélation entre leurs efforts de marketing en ligne et leurs ventes.
Présentement, l’un de ces grands défis vient du fait que les demandes de clients potentiels générées en ligne sont devenues un indicateur médiocre de la valeur du marketing en ligne, car très peu de consommateurs acceptent de fournir leurs renseignements personnels à un commerçant avant de se rendre sur place pour voir un véhicule. On constate qu’il s’agit d’une tendance généralisée, peu importe le canal utilisé pour trouver le véhicule, que ce soit sur une place d’affaires en ligne, sur un site web de concessionnaire, etc.
Il n’est donc pas étonnant que notre étude démontre que les places d’affaires en ligne constituent un élément clé, mais sous-estimé dans la décision de visiter un commerçant automobile. En effet, près de la moitié des répondants disent avoir été motivés à visiter un commerçant à la suite d’une visite sur une place d’affaires en ligne. Cependant, pour diverses raisons, seule une minorité des utilisateurs des places d’affaires en ligne se donne la peine d’annoncer à l’avance leur visite à un commerçant: les consommateurs préférant largement se présenter sans préavis. Ainsi, les commerçants qui souhaitent mesurer l’efficacité des places d’affaires en ligne (et de leurs stratégies de marketing numérique), ne devraient pas uniquement se fier à leur capacité à générer des demandes directes de clients potentiels, car ce seul résultat ne permet pas de peindre un portrait réaliste. Les acheteurs potentiels de véhicules neufs ont tendance à passer un peu plus de temps à étudier leurs options à l’avance, ils sont aussi davantage prêts à conclure une vente au moment de visiter un concessionnaire. De leur côté, les acheteurs de véhicules d’occasion sont plus susceptibles de visiter un commerçant plus tôt dans leur parcours de magasinage, ce qui signifie qu’ils ont besoin de plus de temps et d’encouragement pour être convertis en achat réel.

Ainsi, le meilleur moment pour influencer un acheteur de véhicule neuf avec le marketing numérique, c’est au début de son parcours d’achat.

Les places d’affaires en ligne jouent un rôle essentiel

44% des répondants au sondage considèrent les places d’affaires automobiles en ligne comme leur meilleure source d’information pour l’achat d’un véhicule: c’est plus que toute autre source d’information, y compris les sites web des commerçants, les médias sociaux, les médias traditionnels, etc. C’est la preuve que les places d’affaires en ligne stimulent les visites en personne et par conséquent, les ventes.

Même parmi les visiteurs qui n’ont pas consulté une place d’affaires en ligne avant de se rendre chez un commerçant, 51% indiquent qu’ils ont l’intention d’en visiter une après leur visite chez un commerçant.

Encore plus intéressant: le sondage montre une grande variance dans la capacité qu’ont les différentes places d’affaires en ligne à convertir leurs visites en ventes réelles. En d’autres mots: le nombre de demandes de clients potentiels et même le nombre d’affichages de pages des détails, n’ont pas la même valeur d’une place d’affaires à l’autre. Si les places d’affaires en ligne sont essentielles, encore faut-il annoncer sur la bonne!

Conclusion

À propos de l’attribution des ventes: l’une des découvertes les plus importantes de l’étude est que les commerçants auraient avantage à adopter une approche plus analytique dans l’évaluation de la valeur des demandes de clients potentiels (prospects), en fonction de leur capacité à générer des ventes.
Comme le montrent les conversations que nous avons eues avec de vrais acheteurs de véhicules juste avant leur achat, la plupart n’ont aucun intérêt à soumettre un formulaire en ligne pour annoncer leur visite à un commerçant automobile, peu importe le moyen proposé. Sachant cela, les commerçants devaient examiner de plus près la valeur des clients potentiels qu’ils génèrent en ligne, afin de comparer cette valeur avec d’autres indicateurs de performance reconnus qui prédisent véritablement les ventes et les profits.

Ainsi, nous conseillons aux commerçants d’être plus proactifs, de demander à leurs fournisseurs et partenaires marketing de leur démontrer concrètement comment ils prévoient générer des ventes pour leur entreprise, plutôt que d’accepter des chiffres (et des promesses) sans approfondir davantage leur signification. Les partenaires marketing sérieux seront en mesure de vous montrer le lien direct entre leur offre de services et vos ventes sur le terrain. Vous pouvez commencer en posant une simple question à vos visiteurs: « Où avez-vous entendu parler de ce véhicule? », puis poursuivre avec des méthodes d’attribution plus sophistiquées, comme celles développées par TRADER pour établir le lien entre les comportements en ligne et les ventes dans votre cour.

Au bout du compte, l’objectif est clair: vous souhaitez employer votre temps et votre budget marketing pour motiver des consommateurs avec intention d’achat à passer les portes de votre salle de montre, et non gaspiller votre temps à discuter avec des consommateurs qui ne sont pas prêts à passer à l’action.

Les places d’affaires en ligne: la principale source d’information des acheteurs automobiles canadiens

L’étude approfondie des préférences et des actions des acheteurs de véhicules nous permet d’optimiser l’expérience que nous offrons aux consommateurs et de développer les outils qui permettent à nos commerçants-partenaires d’intéresser et d’interagir avec ces mêmes consommateurs. Les conclusions tirées de nos activités de recherche constituent l’une des principales sources d’innovation et de valeur que nous partageons avec nos annonceurs et les consommateurs.

Bien que la réalisation de sondages en ligne nous en apprend quand même pas mal sur les habitudes d’achat automobiles des Canadiens, la rencontre en personne avec des consommateurs qui sont sur le point de conclure un achat, chez les commerçants, nous révèle souvent des détails insoupçonnés.

En collaboration avec le cabinet d’étude Dig Insights, nous avons cherché à analyser de bout en bout le parcours d’achat des consommateurs, afin de mieux comprendre les raisons motivant une visite chez un commerçant automobile et afin d’éventuellement faire le lien entre les comportements en ligne et les actions entreprises hors ligne.

Ainsi, l’équipe de Dig a mené une « étude d’interception » sur le terrain auprès d’environ 500 consommateurs chez 30 commerçants automobiles au Canada, pour leur poser des questions sur leur parcours d’achat. L’équipe a une fois de plus prouvé que le parcours d’achat automobile est loin d’être un processus linéaire. Il en ressort aussi que les places d’affaires automobiles en ligne constituent la principale ressource d’information des consommateurs, autant avant la visite chez un commerçant, qu’après. Cette étude a aussi confirmé que la majorité des consommateurs se présentent sans s’annoncer à l’avance (ex.: soumission d’une demande d’information par formulaire en ligne).

Depuis un certain temps, notre industrie semble avoir développé une obsession sur le nombre de « demandes d’informations » (prospects) générées par les places d’affaires en ligne ou les sites web des constructeurs et commerçants, alors que dans la réalité, la grande majorité des consommateurs se présentent sans rendez-vous, au moment qui leur convient le mieux.

Nous vous invitons à examiner plus en détail les résultats pour voir ce qui convainc les consommateurs à utiliser les places d’affaires automobiles en ligne comme principale source d’information lorsqu’ils s’apprêtent à acheter. Tous les marchands et concessionnaires automobiles du Canada sont invités à passer en revue les conclusions de cette étude, en communiquant avec leur représentant TRADER.

Google Think Auto 2019: Les plus importantes sources d’information des milléniaux

Originalement publié sur trffk.ca

Est-ce que votre publicité s’adresse à toutes les générations de consommateurs? Lors de l’événement Google Think Auto 2019, Derek Tadros, responsable de la prospective automobile chez Google Canada, a partagé ses points de vue sur les acheteurs de voitures issus de la Génération Y (les Milléniaux) et sur les raisons pour lesquelles ils constituent désormais l’auditoire cible par excellence.

En 2016, on dénombrait 8 millions de Milléniaux au Canada et ils constituaient déjà le groupe le plus attrayant pour les spécialistes de la publicité. Il est estimé que dès l’an prochain ils achèteront près de 40% de tous les véhicules, ce qui représentera nettement le plus grand groupe d’acheteurs. Le Gen Y moyen est maintenant âgé de 30 ans et 80% d’entre eux se sont déjà procuré un véhicule dans le passé.

« Étonnamment, 46% des propriétaires automobiles de cette cohorte en sont déjà à leur troisième voiture, tandis que 34% en sont à leur deuxième. Avec un revenu familial de 80 000$, ce groupe a accès au plus riche patrimoine familial de l’histoire de l’humanité », nous apprend M. Tadros.

Autre distinction d’importance: les acheteurs milléniaux sont féminins à 60% et 31% ne sont pas de race blanche. Ces acheteurs sont également hyper-numériques et mobiles, et ils sont grandement influencés par les avis en ligne. Les Milléniaux sont des acheteurs qui n’aiment pas perdre leur temps, mais simultanément, ils souhaitent prendre la meilleure décision d’achat possible; on remarque même que la durée moyenne de leur parcours d’achat est passée de 56 jours en 2017 à 63 jours en 2019.

M. Tadros ajoute que 76% des achats effectués par les membres de la Génération Y sont influencés par des événements significatifs de la vie: croissance de la famille, augmentation de salaire, nouvel emploi ou mariage. De leur côté, les baby-boomers en sont à une étape de la vie où ils recherchent avant tout la fiabilité et une bonne garantie, devant les critères d’image, de liberté et de style.

« Les sources d’information de ces acheteurs automobiles sont à prédominance numérique, avec un taux de consultation de 88%, alors qu’elles ne sont plus que de 28% pour les sources traditionnelles. Les Milléniaux se rendent en grand nombre sur YouTube au cours de leurs recherches, alors que 76% y ont visionné une vidéo automobile lors de leur parcours d’achat. Comparativement aux Boomers, ils sont deux fois plus susceptibles de passer d’un commerçant automobile à l’autre en raison d’un long délai de réponse ou d’une réponse non convaincante à leurs questions », a noté M. Tadros.

Vous souhaitez vous tenir au courant des dernières tendances et attentes des consommateurs? Nous améliorons constamment la plate-forme TRFFK afin que vous puissiez suivre l’évolution de l’industrie automobile. Faites confiance à TRFFK pour préserver la pertinence de vos messages publicitaires en cette ère de marketing numérique!

– Sparsh Sharma, stratège numérique TRFFK

Google Think Auto 2019: L’industrie automobile à l’entrée d’un tournant décisif

Originalement publié sur trffk.ca

Ce n’est un secret pour personne, l’industrie automobile s’apprête à vivre de grandes turbulences, mais à quel rythme? Al-Karim Awadia, responsable de la division Industrie automobile chez Google Canada, a bien voulu nous partager son point de vue à ce sujet lors de l’événement Google Think Auto 2019.

M. Awadia nous a d’abord souligné que l’industrie automobile s’approche à toute vitesse d’un point de bascule vers lequel les secteurs du commerce au détail, de la finance, des télécommunications, du tourisme et des médias se sont déjà engagés.

Selon un rapport McKinsey cité par M. Awadia, on peut dire qu’une industrie atteint le point d’inflexion numérique lorsque 40% de ses ventes sont générées en ligne, que les budgets de publicité numérique enregistrent une forte croissance et que se forment de nouvelles alliances, parfois même entre des entreprises qui n’oeuvrent pas au sein de la même industrie. Par exemple, Tesla, Ford et Genesis constituent des exemples d’entreprises qui ont clairement adopté une approche axée sur le commerce électronique.

« Notre industrie changera plus rapidement au cours des cinq prochaines années qu’elle ne l’a jamais fait auparavant ». À son point de vue, les quatre principales turbulences qui changeront le cours de l’industrie sont: la conduite autonome, la connectivité omniprésente, l’électrification et la mobilité partagée.

Il prédit que l’élimination du siège de conducteur ouvrira de toutes nouvelles perspectives et occasions d’affaires. Avec l’entrée en service progressive des réseaux 5G, le nombre de véhicules connectés devrait passer de 5% en 2025 à 15% en 2030. Avec cette connectivité omniprésente, les constructeurs automobiles se transformeront en géants de la collecte et du traitement des données.

Selon M. Awadia, la connectivité constitue l’un des éléments qui mèneront à l’adoption des véhicules autonomes par le grand public, mais aussi, qui ébranlera les industries de l’entretien mécanique et de l’assurance, qui pourront aisément offrir des forfaits « utilisateur-payeur » pour ce type de véhicule.

« Le Canada s’est fixé comme objectif d’atteindre une proportion de 10% de véhicules à émission zéro d’ici 2025 et de 100% d’ici 2040. Déjà, certains constructeurs, comme Toyota, se sont déjà fixé comme objectif de dominer le marché des véhicules électriques d’ici 2025. On peut aussi songer aux services de covoiturage, de mobilité urbaine et aux applications d’autopartage, qui ne feront que gagner en popularité au cours des prochaines années », ajoute-t-il.

M. Awadia a aussi choisi de nous rappeler l’évolution des préférences des consommateurs canadiens en ce qui concerne les formats de véhicules, alors que la popularité des VUS et des VUC (véhiculea utilitaires compacts) ne se dément pas. Ainsi, il est prévu que la part des véhicules compacts passera de 17% en 2015 à 11% en 2020 et à seulement 6% dès 2025.

D’autre part, la catégorie des VUC enregistrera la plus forte variation positive, passant de 24% en 2015 à 32% en 2020 et à 39% en 2025. Les parts des VUS et des camions poursuivront aussi leur croissance, alors que la part des autres formats de véhicules deviendra négligeable.

« Pour cette seule année, il est prévu que les constructeurs lanceront près de 63 nouveaux modèles de VUC et de VUS. C’est la preuve que les constructeurs ont depuis longtemps abandonné l’objectif de dominer dans leur segment avec un modèle, alors ils investissent tous les créneaux et misent sur des produits de niche qui seront rentables à long terme.

La consolidation des concessionnaires poursuivra son envolée, alors que la proportion des ventes générées par des groupes de commerçant au Canada est passée de 25% à 70% en seulement trois ans. Depuis peu, ce sont ces groupes qui ont le plus d’influence sur le parcours d’achat et sur le cycle de vie entier du véhicule. Avec une telle influence, les constructeurs n’ont d’autre choix que de répondre aux besoins exprimés par ces groupes », conclut M. Awadia.

Souhaitez-vous découvrir les nouvelles occasions d’influence tout au long du parcours d’achat automobile pour augmenter vos ventes? Découvrez comment TRFFK peut vous aider à mettre en place les stratégies numériques qu’il vous faut!

– Sparsh Sharma, stratège numérique TRFFK

Google Think Auto 2019: Un Commerçant Automobile Augmente ses Ventes de 40% avec la Publicité Numérique

Originalement publié sur trffk.ca

Le 14e rencontre annuelle Think Auto de Google, qui a récemment attiré plus de 1 500 participants à Toronto, mettait en vedette un groupe de concessionnaires qui a su mettre à profit la puissance du marketing numérique. Brian Benstock, directeur général et vice-président de Paragon Honda et Acura, a présenté avec enthousiasme les principaux résultats de leurs efforts en publicité numérique. Selon lui, la publicité sur Google a contribué à réduire leurs coûts directs des ventes de 600$ à 175$ par véhicule (en une seule année) et a propulsé les ventes de 40%, sur la même période.

En cette ère où le numérique continue à bousculer les habitudes, Brian Benstock et son équipe ont été inspirés par le modèle d’affaires d’Amazon, le géant du commerce électronique et l’ont appliqué à l’industrie automobile, notamment en offrant un service de ramassage et de livraison à domicile des véhicules de leurs clients et prospects, dans la ville de New York.

« De nos jours, les consommateurs n’hésitent plus à imposer leurs propres conditions », nous fait remarquer M. Benstock. Il a reconnu qu’il a initialement hésité à implanter de tels changements, comme à peu près tout le monde du secteur en Amérique du Nord, mais qu’il sentait qu’il devait s’adapter pour survivre. Selon lui, c’est cette acceptation de la nécessité du changement qui a mené son groupe vers le succès. À une époque où 86% des téléspectateurs sautent les publicités télévisées en avance rapide et où les séries éliminatoires des grandes ligues, dont la NBA, enregistrent des baisses d’auditoire de plus de 10% depuis quelques années, il a décidé d’évaluer la puissance de la vidéo en ligne.

« Avec YouTube, et uniquement sur mobile, on atteint une proportion nettement plus grande du groupe des 18 à 49 ans, comparativement à la télévision. De plus, 50% des acheteurs en ligne disent que la vidéo les aide à choisir la marque ou le produit qu’ils ont récemment acheté », nous fait-il remarquer.

Ils ont commencé par tester plusieurs versions de « bumper ads » de 6 secondes, puis ils sont passés à des annonces de 15 secondes sautables et même à des essais routiers complets de chacun de leurs véhicules neufs. Les résultats furent inespérés: ils ont réalisé 10 500 ventes de véhicules neufs et d’occasion en 2018, et reçu plus de 42 000 visiteurs dans leurs salles de montre. Selon leurs mesures, plus de 18 700 des ces visitent étaient directement liées à la publicité sur Google ou de la vidéo sur YouTube.

Ainsi, YouTube a contribué à 42% de leurs visites en salle de montre, mais n’a représenté que 8% de leur budget marketing. Ils ont en plus réussi à anéantir le coût moyen par vente de l’industrie (600$ par véhicule), en le ramenant à seulement 175$ par véhicule. Ils ont par la suite réinvesti ces économies en publicité très ciblée.

Leurs annonces de six secondes ont généré des résultats très tangibles: ils ont contribué à la hausse de 220% du profit moyen par visite à l’atelier d’entretien. « On a réalisé que 80% des clients préfèrent faire réparer leur auto sans avoir à se déplacer au garage. Les services de mécanique automobile représentent un marché 485 millions en Amérique, et les concessionnaires n’obtiennent que 20% de ces ventes. Un consommateur indisposé par les pertes de temps au garage ne dépense en moyenne que 295$ par visite. Toutefois, lorsqu’on leur sauve du temps et qu’on prend le temps de leur expliquer clairement les besoins d’entretien de leur véhicule, ils sont plus susceptibles d’accepter nos suggestions”, se félicite-t-il.

Le résultat: une augmentation de 25% du nombre de commandes à l’atelier; hausse de 67% du nombre d’heures facturables par mois et hausse de 13% du taux horaire effectif (en raison de la baisse du nombre de réductions accordées).

Souhaitez-vous tester la publicité vidéo pour propulser vos rendements?

Il suffit de nous joindre pour découvrir comment vous pouvez vous lancer, vous aussi!

– Sparsh Sharma, stratège numérique TRFFK

La Société TRADER acquiert la place d’affaires en ligne québécoise, LesPAC

Toronto (Ontario) (11 juin 2019) − La Société TRADER est heureuse d’annoncer l’acquisition de LesPAC, la place d’affaires en ligne bien connue au Québec.

Fondée en 1996, la LesPAC a su se démarquer en proposant une place d’affaires en ligne adaptée aux sensibilités des Québécois et en se taillant une place de choix dans les catégories automobile et véhicules commerciaux/récréatifs, autant en milieu urbain qu’en région.

“Nous avons bien hâte d’accueillir LesPAC en tant qu’entité TRADER. En complément à notre longue présence au Québec, que ce soit sous les marques autoHEBDO.net ou autoTRADER.ca, l’acquisition de LesPAC nous permettra d’y élargir notre portée et d’y renforcer notre base de talent, dans le but de toujours proposer plus de valeur aux consommateurs, aux entreprises et aux annonceurs », se réjouit David McMinn, chef de l’exploitation chez TRADER.

LesPAC devient une société membre de la famille TRADER en date du 11 juin 2019. La société continuera à être exploitée de façon indépendante.

 

-30-

 

Au sujet de la Société TRADER

La Société TRADER est un partenaire de marketing numérique de premier plan auprès des commerçants automobiles canadiens et des constructeurs présents au pays. Générant plus de 17 millions de visites par mois et avec plus de 4,1 millions de téléchargements de ses applications mobiles, la place d’affaires en ligne automobile de la Société TRADER − autoHEBDO.net/autoTRADER.ca − offre le plus de contenu automobile au Canada. L’entreprise procure aux commerçants et aux constructeurs un accès à un vaste auditoire d’acheteurs potentiels déterminés de véhicules neufs et d’occasion, ainsi qu’à des solutions sans égal de publicité numérique, de sites web, logicielles et d’analyse.

 

Plus d’information au: go.trader.ca

Suivez TRADER sur LinkedIn, Twitter et YouTube!

 

Requêtes médiatiques

Sabrina Arruda

Coordonnatrice au marketing de contenu

Société TRADER | autoHEBDO.net

416-784-5200, poste 3115

sabrina.arruda@trader.ca

TRADER Corporation Introduces Automated Vehicle Description Writer to Canadian Automotive Market

New AutoWriter tool allows automotive retailers to quickly generate unique and compelling vehicle descriptions online

Toronto, ON (June 5, 2019) – TRADER Corporation, in partnership with inventory management software company, vAuto, announces the release of AutoWriter, an automated description writing tool within the vAuto Provision Suite. Following a successful launch in the US, TRADER invested in bringing the AutoWriter tool to automotive retailers across Canada.

AutoWriter simplifies the merchandising process for automotive retailers while enhancing the quality of their online vehicle listings. The tool uses customizable descriptions that are designed based on the individual retailer’s selection criteria and unique vehicle attributes.

AutoWriter lets retailers create vehicle descriptions in less than 1 minute.

The tool also features:

  • Easy-to-use writing and editing capabilities at the click of a button
  • Comprehensive vehicle features added from OEM sites for supercharged Search Engine Optimization (SEO)
  • Accurate like-for-like OEM Certified Pre-Owned (CPO) program details published directly to vehicle listings
  • Make/model specific reviews and vehicle awards
  • Dynamic descriptions on Used Car listings

“We know through our consumer research that 82% of car shoppers use online sources including autoTRADER.ca and dealership websites as part of their vehicle purchase process,” said Matt Lawson, Vice President, Dealer Software & OEM at TRADER. “Viewing and researching vehicles online is their primary influence for making buying decisions, which is why it’s extremely important for dealers to profile the key attributes of every VIN-specific vehicle online. The new AutoWriter tool automates the process for dealers by creating unique and rich vehicle descriptions for every piece of inventory, making them highly relevant to each consumer and giving the dealer the ability to stand out in the crowd.”

Automotive retailers can also optimize their vehicle descriptions through keyword suggestions for higher exposure in search results. Descriptions can be generated in under a minute and published to any third-party site to save both time and resources for customers.

“AutoWriter is unlike any other tool as it cuts down time on vehicle merchandising and quickly generates descriptions based on the dealers’ preferences,” said Randy Kobat, Senior Vice President for vAuto. “These detailed descriptions grab the attention of online consumers and encourages them to interact with the listings.”

AutoWriter is now available to all vAuto customers in Canada through TRADER.

For more information visit: www.go.trader.ca/autowriter

 

-30-

 

About TRADER Corporation

TRADER Corporation is the leading digital marketing partner for Canadian automotive retailers and manufacturers. With over 16 million visits a month and more than 4.1 million mobile app downloads, TRADER’s automotive marketplace – autoTRADER.ca – is the #1 source for all things automotive in Canada. The company offers retailers and manufacturers access to a robust audience of new and used car shoppers, best-in-class digital advertising, website and software solutions, and rich data insights.

For more information, visit: go.trader.ca

Follow TRADER on LinkedIn, Twitter and YouTube!

About vAuto
vAuto® provides innovative technology, tools and business intelligence to thousands of dealerships across the United States and Canada, helping them compete more effectively and increase new/used vehicle sales volumes and profits. Founded in 2005, vAuto revolutionized dealers’ used vehicle operations with the groundbreaking Provision® suite of tools. Leveraging The Velocity Method of Management®, pioneered by vAuto founder, Dale Pollak, Provision helped dealers adopt a more transparent and turn-focused approach to used vehicle acquisition, appraising, pricing and merchandising based on real-time, local market supply-and-demand data. In 2018, vAuto released the Provision ProfitTime metric and methodology to help dealers maximize inventory turn and gross profit based on the investment value or profit potential of each vehicle, planned to launch in Canada later this year. vAuto’s solutions also include Conquest, a new vehicle inventory management and pricing system. Headquartered near Chicago, Illinois, vAuto is a Cox Automotive™ brand.

 

Media Inquiries

Michelle Saraceno

Senior Manager, Communications Strategy

TRADER Corporation | autoTRADER.ca

416.784.5200 ext. 3599

michelle.saraceno@trader.ca